HOPITAL: ON DEVRAIT SORTIR DE L’IMMOBILISME

Le comité de défense de l’hôpital intercommunal Castel Moissac avait appelé à un rassemblement le jeudi 22 septembre à 14h30 devant l’hôpital de Moissac, au moment de la réunion du conseil de surveillance.

Le but de la rencontre était double:

  • remettre solennellement aux responsables, les 8000 signatures de la lettre ouverte à M. Henryot, président du conseil de surveillance, M. Bésiers, vice-président, M. Cabrières, directeur.
  • protester contre l’immobilisme des responsables au sujet des postes de praticiens hospitaliers en chirurgie orthopédique (nomination sur un poste de PH existant et création d’un nouveau poste de PH pour répondre aux besoins).

La période qui arrive est,en effet, pleine d’incertitude sur l’avenir de la chirurgie à Moissac:

  • comment évoluera le GHT avec l’hôpital support de Montauban
  • les politiques engagées après les élections présidentielles et législatives du printemps 2017 peuvent, dans un souci d’économie, restructurer les services au détriment du service chirurgie de Moissac.

Le public nombreux (200 personnes, malgré l’heure inappropriée à un rassemblement), a envahi la salle du conseil de surveillance et le président du comité, Jean Paul Nunzi, a remis solennellement les pétitions aux responsables et les a interpellé à nouveau pour marquer l’incompréhension de la population devant l’immobilisme des responsables de l’hôpital sur les problèmes évoqués.

Les réponses faites par M. Henryot et Cabrières, sont les mêmes que celles du 23 juin, il y a 3 mois, à l’occasion de la même action du comité vers le conseil de surveillance.

Le président du comité de défense a demandé impérativement que des dates soient données pour avancer sur les  2 problèmes essentiels pour l’avenir de l’hôpital.

Après concertation entre M. Henryot, M. Bésiers et M. Cabrières, il a été décidé que les responsables rencontreraient rapidement les chirurgiens concernés. Afin de faire le point, une rencontre aura lieu entre les 3 responsables et une délégation du comité de défense accompagnée des représentants syndicaux  et cela avant la fin octobre.

L’action engagée ce jeudi 22 par le Comité de Défense a donc été positive en contraignant les responsables à agir rapidement.

Mais rien, à ce jour, n’est acquis…Soyons donc vigilants, prêts à intervenir de nouveau, si une solution n’est pas rapidement mise en oeuvre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s