La fédération hospitalière de France (FHF) lance un cri d’alarme sur la situation de l’hôpital public, aux candidats aux élections présidenti

http://www.fhf.fr/Presse-Communication/Espace-presse/Communiques-de-presse/La-FHF-devoile-sa-plateforme-de-propositions-pour-le-prochain-mandat-presidentiel

 

http://fichiers.fhf.fr/plateforme_fhf_fb/#p=1

Publicités

Intervention de Monsieur Angélo Bordignon, vice-président du comité de défense de l’hôpital

Lundi 16/01/2017 à 10 heures : les familles des résidents de la maison de retraite les  » Hortensias » de CASTELSARRASIN étaient invités à visiter l’ancienne maison de retraite les  »Tulipes » de MOISSAC (le long de canal) qui accueillera les personnes âgées durant les travaux de reconstruction. Des travaux d’aménagement sont en cours actuellement. Les chambres sont exiguës et ne comportent pas de placard. Ce sera une solution provisoire, mais à minima : une durée de deux ans à deux ans et demi. L’établissement recevra 69 résidents… sur trois étages. Inutile de dire que pratiquement tous les résidents souhaitent être affectés au rez de chaussée. Dans un premier temps tous les personnels devraient accompagner les résidents pour assurer le transfert. Nombreuses sont les familles qui sont préoccupées par les effets de dépaysement et de perte de repères de leurs proches. Par la suite il est fort à parier que le effectifs seront revus à la baisse. Qu’elles incidences : 6 / 8 personnels en moins ?… La DRH a précisé « on s’adaptera ». La bonne nouvelle : enfin !… depuis le lundi 09/01/2017 une animatrice a été embauchée afin de pallier à l’absence, à ce poste depuis le mois d’octobre 2014 à CASTELSARRASIN. Elle aura en charge 109 résidents : entre trois jours à CASTELSARRASIN et deux jours à MOISSAC. Mercredi 18/01/2017 à 16 heures aux  »grains dorés » à MOISSAC a eu lieu le Conseil de Vie Sociale. Le règlement stipule que cet organisme doit se réunir au minimum trois fois par an… Or en 2016 une seule réunion a été programmée en juin. La Direction s’engage pour 2017 à respecter la réglementation. De même cette instance n’a toujours pas connaissance des éventuelles augmentations tarifaires pour 2017. Pourtant les familles vont recevoir le premier titre de paiement (janvier 2017) dans quelques jours et une nouvelle fois seront mises devant le fait accompli. Le 20 janvier un document signé de MM les Maires de CASTELSARRASIN et MOISSAC, ainsi que de M le Directeur du CHICM semble enfin ! amorcer de manière sérieuse le PROJET de reconstruction, attendu depuis les années 2002. Vous avez bien lu : depuis « 2002 »… Le montant initial prévoyait quelques 18 M€… Actuellement le coût s’établirait aux environs de 16,5 M€… pour une démolition et une reconstruction de 130 lits. Pour l’instant il n’est pas prévu de laverie. Le linge continuerait à être lavé à MONTAUBAN Or 130 lits suffisent déjà à justifier la nécessité d’une laverie, sur le sel site de CASTELSARRASIN En y ajoutant les services : du SSR (Moyen Séjour) de la Cure Médicale et du Long Séjour, il apparaît non seulement nécessaire, mais indispensable le fait de disposer d’une laverie sur place. Cela éviterait les transferts du linge sur MONTAUBAN. Cela raccourcirait sérieusement les délais pour disposer du linge. Il est inconcevable qu’une structure neuve ne soit pas normalement équipée, non seulement pour le présent , mais aussi pour le futur… Nous espérons obtenir satisfaction (tant qu’il est encore temps) car les avancées du cabinet d’architectes n’en sont qu’à 50%… aux dires du Directeur. Autre préoccupation et non des moindres, nous ne disposons toujours pas du montage financier. L’Agence Régionale Santé apporterait : 1 960 000 € ( + 1 M€ par rapport à l’an passé). Le Conseil Départemental : 305 000 € ( somme serait multipliée par trois). Mme PINEL 500 000 € ( existent-ils encore) ?… Mairie de CASTELSARRASIN ?… Autres ?… Nous en serions approximativement à quelques : 4,5 M€…. pour atteindre les 16,5 M€, la marge reste importante. A combien s’élèvera le recours à l’emprunt ?… chaque M€ = + 1,5% de plus sur les mensualités des résidents ou de leurs familles. Auxquels il faut ajouter systématiquement 150€ mensuels… provenant des 5€ journaliers, actuellement « gratifiés » pour la vétusté de l’hébergement Donc les résidents et leurs familles doivent s’attendre à une forte très forte augmentation mensuelle, dès leur retour dans la nouvelle structure. Nos resterons vigilants, tout autant que nous devrions être informés des avancements du PROJET…

Reconstruction de la Maison de Retraite de Castelsarrasin :

Communication de Messieurs Henryot, Bésiers, Cabrières

Début des travaux Automne 2017

Le Projet de reconstruction de la Maison de Retraite de Castelsarrasin est définitivement lancé. Le Cabinet d’architectes a été  retenu durant l’été 2016 par le jury de concours (Cabinet d’architectes SEQUENCES avec le  Bureau d’Etude Techniques OTIES BEFS).

Les études seront prochainement finalisées, de sorte que la consultation d’entreprises aura lieu avant l’été 2017.

Le projet consiste en la démolition de la Maison de Retraite puis la construction d’un bâtiment neuf de 130 lits sur l’emplacement actuel.

Cette nouvelle Maison de Retraite est destinée à accueillir mi 2019, 90 résidents de Castelsarrasin ainsi que les 40 résidents des Tulipes de Moissac (EHPAD du Bord du Canal).

Le début des travaux de reconstruction est prévu à l’automne 2017 : les résidents de la Maison de Retraite de Castelsarrasin seront accueillis durant la période des travaux à la Maison de Retraite de Moissac actuellement inoccupée et qui fait l’objet d’une rénovation par les équipes techniques du CHICM. Les familles qui ont été dernièrement conviées à une visite de la Maison de Retraite de Moissac, continueront à être informées au fur et mesure de l’avancée du projet.

Le coût prévisionnel du projet, toutes dépenses confondues, s’élève à 16.5 Millions d’euros en baisse par rapport au coût prévisionnel initial.

Outre l’Etat, qui subventionne à travers un plan d’aide à l’investissement,  les collectivités territoriales (Département et Commune de Castelsarrasin) contribuent  au financement de ce projet qui représente un enjeu prioritaire pour ces collectivités.

Le conseil de surveillance ainsi que les collectivités locales se mobilisent depuis 2014 pour que ce projet si longtemps attendu se concrétise, tant les conditions d’hébergement de nos ainés ne pouvaient plus continuer ainsi. L’ensemble des Cadres Soignants, des équipes de l’EHPAD et des services techniques sont fortement impliqués ; ils ont participé activement à la réalisation du programme des besoins pour ce nouvel EHPAD.

Le personnel de l’EHPAD accompagnera les résidents dans le bâtiment provisoire de Moissac durant la période de construction.

Notre engagement est total dans la réalisation de ce projet et dans le respect des délais.

Jean Michel HENRYOT             Jean Philippe BESIERS                            Jacques CABRIERES

Pdt du Conseil de Surveillance   Vice-Pdt du Conseil de Surveillance      Directeur Du Centre

Et Maire de Moissac                            Et Maire de Castelsarrasin                      Hospitalier