Intervention de J.M. Henryot

Le centre hospitalier Intercommunal est un des atouts de notre ville et de notre communauté, il nous faut le préserver.

Il est riche de services actifs et performants, servis par des personnels, médicaux et paramédicaux, qualifiés et motivés.

Le projet de territoire initié par l’A R S, après une étude préparatoire réalisée par un cabinet spécialisé, entre dans sa phase de concrétisation.

La complémentarité entre les services de Moissac et de Montauban doit se majorer pour garder à nos communes un maximum de moyens et d’efficacité au service de tous.

Consultations spécialisées, services de chirurgie et de médecine, radiologie échographie et scanner, soins de suite, hospitalisation à domicile EHPADs, tout cela doit être défendu et conforté par une évolution permanente.

Les élus de la communauté de commune suivent ce dossier de très près, et ont rencontré la directrice de l’A R S à deux reprises.

En juillet dernier le président de la communauté de commune, Bernard Garguy, les maires de Castelsarrasin et de Moissac leurs adjoints et Maryse Baulu Présidente de la commission des affaires sociales du département, ont été reçus par madame Cavalier, directrice de l’A R S.

Nous lui avons affirmé avec force notre volonté commune de voir se maintenir et se renforcer notre hôpital, pivot de l’offre de soin pour tout notre territoire.

Elle nous a confirmé son désir de poursuivre la modernisation de notre établissement au sein de l’offre publique de soins du département, en démentant fermement toute volonté de fermeture, ce dont nous avons pris acte et considéré comme un engagement formel de sa part.

La rénovation du service des urgences (financièrement assumée par l’A R S) qui vient de débuter en est une première illustration.

Nous devons cependant rester vigilants, le comité de défense de l’hôpital qui s’est réactivé et nous le soutenons, ce qui est bien le rôle de vos élus.

Comptez sur moi pour être le plus ardent défenseur de cet hôpital, j’y suis né, j’y ai fait mes premières armes de médecin, j’ai travaillé avec lui pendant près de quarante ans, mes parents y ont été soigné, cet établissement est une partie de ma vie, et je sais tous les services qu’il peut nous rendre, il nous est indispensable.

Dans cette perspective nous avons rencontré,  à Moissac, nos député et sénateurs qui nous ont apporté leur soutien sur la défense de l’hôpital mais aussi sur le dossier de la trésorerie, pour lequel nous avons rencontré ensemble la directrice des services fiscaux.

Malgré la restructuration des services fiscaux et le regroupement des activités de trésorerie hospitalière à Montauban, elle nous a confirmé qu’il restera possible, pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer ou utiliser les moyens dématérialisés, d’effectuer au centre des impôts de Moissac des dépôts de documents ou de paiements.

Tous ensemble, soutenons notre hôpital.

Jean-Michel Henryot, maire de Moissac

 

Publicités