Intervention de la CGT

 

Les groupements hospitaliers de territoire vont être institués par les ARS dés 2016.

Nous ne nous posons donc plus la question du pour ou contre la fusion des établissements puisque ces GHT sont obligatoires. Et si les établissements ne sont pas d’accord, ils se verront contraints par les ARS de la former quand même.

Notre préoccupation est donc d’être vigilant au contenu du projet médical de territoire, pour cela notre établissement doit fixer les conditions de cette coopération.

Le GHT castel-Moissac-Montauban doit donc être pensé dans l’intérêt de la population du bassin ouest du département.

Cette coopération doit permettre de conserver l’existant pour assurer la proximité des soins mais aussi répondre aux spécificités de certaines spécialités.

Pour exemple:

  • Besoin de l’intervention de médecin gynécologue du CH Montaubanpour assurer le suivi des grossesses et les préparations à l’accouchement. Ce sont donc les médecins spécialistes qui se déplaceraient vers la population et non le contraire.
  • Nous devons aussi envisager de conserver la chirurgie orthopédique, le bloc, les urgences, les radios, le labo… En effet on ne peut envisager qu’un sujet âgé ayant besoin d’une PTH puisse être opéré en ambulatoire, la fragilité lié à son âge nécessite une hospitalisation complète à proximité de ses proches.
  • Notre organisation syndicale continuera de lutter afin de préserver un service de chirurgie orthopédique avec des lits d’hospitalisation complètes avec deux objectifs prioritaires:
  • Il est donc indispensable que cette coopération se fasse pour la population du bassin Castel-Moissac et ses alentours et en concertation avec cette dernière.
  • La réponse aux besoins de la population et non la nécessité de faire des économies au mépris de la proximité de l’offre de soins.
  • Le maintien de l’emploi au CHI Castel-Moissac et l’amélioration des conditions de travail afin d’offrir une qualité de soins optimale.Concernant les EHPAD, il va falloir s’interroger dès aujourd’hui des financements pour la reconstruction de la maison de retraite de Castel qui devient urgent tant les bâtiments se délabrent de plus en plus
Publicités