Réponse Citoyens du Midi

Monsieur Nunzi,
En réponse à votre courrier concernant la position de la Liste « Citoyens du Midi » de Tarn-et-Garonne sur l’épée de Damoclès qui pèse sur l’Hôpital de Castel/Moissac, je vous réponds qu’en temps que psychologue du secteur public, je suis particulièrement sensible à cette question. Je sais la souffrance d’un patient qui ne peut vivre sa maladie, sa douleur ou sa fin de vie entouré des siens, je sais aussi que l’Hôpital de proximité n’est pas un détail, c’est une priorité. Priorité pour la santé, priorité pour l’emploi, pour l’équité territoriale et pour l’égalité d’accès à des soins de qualité.
A l’heure où l’efficience et les appels à projet régissent l’action publique et le secteur de la santé en particulier, je sais aussi que l’excellence, l’innovation, la qualité des prestations et la satisfaction des usagers sont des leviers de poids auprès de nos « tutelles » pour gagner le droit de continuer à exister et se développer. Je sais que vous portez au sein de cet hôpital des projets innovants, notamment concernant la gérontologie avec les universités de la Région, et je sais la qualité des soins et de l’accueil que les équipes proposent chaque jour à leurs patients dans les services des urgences et de chirurgie.
Vous le savez, l’une de nos colistières, Nathalie Robin, adjointe au Maire de Castelsarrasin, infirmière par ailleurs, est particulièrement engagée dans la défense de cet Hôpital et le maintien de ses services d’urgences et de chirurgie.
Je vous assure donc de notre total soutien au Comité de Défense du CHICM.
Cet été, élus de Castel et Moissac se sont déplacés à Toulouse et ont rencontré la Directrice de l’ARS qui vous a affirmé qu’en aucun cas la fermeture du CHIC n’était envisagée. J’ai bien peur qu’au contraire ce soit le cas pour des raisons budgétaires et de conflits de personnes et d’égo entre Moissac et de Montauban, cette dernière voulant tout absorber.
Aujourd’hui le CHICM fonctionne mieux que le CH de Montauban. Il répond à un besoin du territoire qui voit sa population augmenter, vieillir et être de moins en moins mobile tant pour des raisons de perte d’autonomie que pour des questions économiques, vous l’avez dit.
C’est pourquoi, si les Tarn-et-Garonnais nous font confiance lors de cette échéance régionale, nous nous battrons de toutes nos forces à vos cotés pour que cet Hôpital vive et soit le symbole du retour de l’action publique dans la proximité des Citoyens, cause qui est l’essence même de notre engagement politique.
J’espère avoir répondu à vos questions et reste, ainsi que l’ensemble de mes colistiers, à votre disposition.
Bien à vous,
Rose VELAY-CAMBON
Tête de liste « Citoyens du Midi » Philippe Saurel pour le Tarn-et-Garonne
Publicités